C. Chauviré (dir.), « Wittgenstein : les mots de l’esprit. Philosophie de la psychologie », co-éd. avec S. Laugier et J.J. Rosat (Paris, Vrin, collection « Problèmes & Controverses », 2001)

 

Wittgenstein, connu comme philosophe de la logique, des mathématiques et du langage, a consacré un pan considérable de son œuvre à élaborer une grammaire des concepts psychologiques qui relève de ce qu’on appelle aujourd’hui la philosophie de l’esprit. Wittgenstein y aborde des questions classiques comme : la perception, la pensée, la mémoire ou le rapport corps-esprit. Mais il le fait dans un style absolument original qui combine l’analyse conceptuelle et une psychologie descriptive qui a quelque chose d’une phénoménologie.
Malgré sa radicalité et son inventivité peu communes, sa philosophie de la psychologie est loin d’avoir été aussi systématiquement explorée que le reste de son œuvre; c’est à la découverte de ce continent jusqu’ici mal cartographié que ce livre invite.

Ont collaboré à ce volume : J. Bouveresse, Ch. Chauviré, Ph. de Lara, P. Faria, O. Fontaine, S. Gandon, S. Laugier, J.-Ph. Narboux, D. Perrin, L. Raïd, J.-J. Rosat, J. Sackur et J. Schulte.

Vous aimerez aussi...