Parution: E. Şan, La transcendance comme problème phénoménologique. Lecture de Merleau-Ponty et Patočka (Milan, Mimesis, collection « L’oeil et l’esprit », 2012)

 

Ce livre est tiré de la thèse que Emre Şan a soutenu sous la direction de R. Barbaras en 2011.

Présentation de l’éditeur:

L’ambition de cet essai est de montrer que la transcendance constitue un problème de fond pour toute la tradition phénoménologique. Nous nous proposons de mettre en lumière la spécificité de ce concept en tant que « concept opératoire » qui agit dans tous les textes de Merleau-Ponty et Patočka, sans qu’il y fasse pourtant l’objet d’une réflexion spécifique, et qui joue un rôle décisif pour la question de l’apparaître. Présente partout mais difficilement repérable, la notion de transcendance inaugure en fait un nouveau « mode de pensée » contre le « positivisme phénoménologique » : c’est elle qui délivre l’essence de la chose, ou du « quelque chose », et qui permet d’aborder ensuite l’ensemble des phénomènes. Ce n’est pourtant pas une notion qui serait parfaitement connue au préalable et qu’on appliquerait ensuite à la conscience, à la chose, à autrui ou au monde. L’élucidation véritable de cette notion ne peut en effet que s’effectuer autrement; nous entendons établir que c’est précisément à partir de la question de l’apparition qu’elle prend tout son sens.

Préface de Renaud Barbaras

Vous aimerez aussi...