S. Laugier (dir.), Ethique, littérature et vie humaine (Paris, PUF, collection « Ethique et philosophie morale », 2006)

 

Que peut apporter la littérature à la philosophie morale ? L’ouvrage part d’un même constat : il y a comme une matière commune à l’éthique et à la littérature, qui semblent parfois parler de la même chose et décrire une même réalité morale. Mais celle-ci n’est pas aisée à saisir, et le contenu, la portée morale des œuvres ne peuvent être déterminés par la connaissance, par des arguments ou par des jugements elles semblent pourtant apprendre quelque chose, éduquer, développer une réceptivité et une appréhension plus fines du monde qui nous entoure. Ce volume veut suggérer que la littérature, par l’éducation sensible qu’elle nous offre, définit une nouvelle forme d’attention à la vie humaine ordinaire avec la perception des détails et des différences, la sensibilité au sens et à l’importance des moments. La lecture se révèle une véritable expérience, intellectuelle et sensible, une « aventure de la personnalité » selon M. Nussbaum, qui transforme la nature de la pensée morale.

 


Vous aimerez aussi...