Parution: traduction du livre de H. Putnam, L’Éthique sans l’Ontologie

Traduction sous la direction de Pierre Fasula. 

Traducteurs: Raphaël Ehrsam, Pierre Fasula, Matthias Heuser, Alberto Naibo, Sabine Plaud, Anna Zielinska.

Philosophe américain et professeur émérite à l’université d’Harvard, Hilary Putnam a tout d’abord exploré, dans ses premiers travaux datant des années 1960, la philosophie de la logique et des mathématiques, celle du langage et de l’esprit. À partir des années 1980, les questions liées au réalisme s’inscrivent au cœur de ses analyses, dans une perspective de plus en plus pragmatiste et wittgensteinienne.

Parallèlement, Putnam a toujours étudié les questions éthiques, notamment celles de la distinction fait/valeur et celles de la rationalité et de l’objectivité de nos jugements moraux. Dans « L’Éthique sans Ontologie » (« Ethics Without Ontology », 2005), Hilary Putnam préfère aborder la question, plus générale, de l’objectivité des jugements éthiques. En accordant une place centrale à John Dewey, il achève la rupture avec le positivisme logique en éthique et participe du renouveau du pragmatisme.

 

 


Vous aimerez aussi...