Prochaine séance du séminaire Réalisme: Vincent Descombes (24 octobre 2015)

Salle Lalande 10h30-12h0

 

Vincent Descombes

(École des hautes études en sciences sociales)

 

« L’idée du Soleil est le Soleil même existant dans l’entendement »

 

Organisé par Jocelyn Benoist

Sorbonne, Univ. Paris 1, UFR de philosophie, 17, rue de la Sorbonne, Paris 5e

Escalier C, 1er étage, droite, salle Lalande

 

La théorie critique de la connaissance entend poser la question de ce qui fonde le rapport de nos représentations à leurs objets. Je me propose d’examiner cette question du rapport à l’objet dans ses deux dimensions (valeur cognitive d’une représentation, intentionalité d’un état représentatif du sujet). Je m’appuierai sur ce texte de la réponse de Descartes à l’objection de Caterus :

« Ainsi, par exemple, si quelqu’un demande, qu’est-ce qu’il arrive au Soleil de ce qu’il est objectivement dans mon entendement, on répond fort bien qu’il ne lui arrive rien qu’une dénomination extérieure, à savoir qu’il termine à la façon d’un objet l’opération de mon entendement ; mais si on demande de l’idée du Soleil ce que c’est, & qu’on réponde que c’est la chose pensée, en tant qu’elle est objectivement dans l’entendement, personne n’entendra que c’est le Soleil même, en tant que cette extérieure dénomination est en lui. Et là être objectivement dans l’entendement ne signifiera pas terminer son opération à la façon d’un objet, mais bien être dans l’entendement en la manière que les objets ont coutume d’y être ; en telle sorte que l’idée du Soleil est le Soleil même existant dans l’entendement, non pas à la vérité formellement, comme il est au Ciel [adeo ut idea solis sit sol ipse in intellectu existens], mais objectivement, c’est à dire en la manière que les objets ont coutume d’exister dans l’entendement […] » (Premières Réponses, AT, IX, 82)


Vous aimerez aussi...