Colloque international: 40 ans de Surveiller et punir (26-28 mai 2016)

JEUDI 26 MAI 2016, 13h – 17h

COUR DE CASSATION, GRANDE CHAMBRE

5 quai de l’Horloge, 75001 Paris (M4 Cité)

 

VENDREDI 27 MAI 2016, 9h – 18h

UNIVERSITÉ PARIS 1, AMPHI LIARD

17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris

(M10 Cluny-Sorbonne ou RER B Luxembourg)

 

SAMEDI 28 MAI 2016, 9h – 18h

UNIVERSITÉ PARIS 1, AMPHI TURGOT

17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris

(M10 Cluny-Sorbonne ou RER B Luxembourg)

 


 

Inscription obligatoire (nombre de places limité) avant le dimanche 15 mai 2016 : surveillerpunir40@gmail.com

Info pratiques : www.surveillerpunir40.wordpress.com

Colloque international organisé à l’occasion du 40e anniversaire de la publication de Surveiller et punir de Michel Foucault (Paris, Gallimard, 1975) par l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR 8103 CNRS – Paris 1), avec le soutien du Centre Michel Foucault.

Manifestation accueillie dans les locaux de la Cour de Cassation et de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

 


JEUDI 26 MAI, 13h – 17h

COUR DE CASSATION, GRANDE CHAMBRE

13h – Ouverture

13h10 – Propos introductifs

Pierre Bonin et Sandra Laugier

 

13h20 – Présentation

Jean-François Braunstein, Isabelle Fouchard et Daniele Lorenzini

 

13h30 – Peine, punition et justice en France

Présidence : Pierre Bonin et Sandra Laugier

 

Robert Badinter, Naissance de « Surveiller et punir »

Adeline Hazan, Privation de liberté et respect des droits fondamentaux

 

15h-15h20 – pause

Mireille Delmas-Marty, Surveiller et anticiper. Vers une justice pénale prédictive

Judith Revel, La fabrique de l’individu productif

 

___

L’entrée à la Cour de Cassation se fait par le 5 quai de l’Horloge ; les participants doivent se présenter, munis d’une pièce d’identité, suffisamment à l’avance compte tenu des modalités d’accès à la Cour en termes de sécurité.

Inscription obligatoire (nombre de places limité) avant le dimanche 15 mai 2016 : surveillerpunir40@gmail.com

 


VENDREDI 27 MAI, 9h – 18h

UNIVERSITÉ PARIS 1, AMPHI LIARD

 

9h15 – Surveiller et punir dans l’oeuvre de Foucault

Présidence : Philippe Büttgen et Gianvito Brindisi

 

Isabelle Aubert, Foucault versus Kirchheimer et Rusche. Deux approches critiques de la peine

Piergiorgio Donatelli, Surveillance et individualité

Orazio Irrera, La technologie de l’âme et l’eet idéologique

 

11h-11h20 – pause

Daniele Lorenzini, La société disciplinaire : généalogie d’un concept

Pascale Laborier, Hiatus dans les transpositions de « Surveiller et punir » en sciences sociales

 

14h30 – Le droit à l’épreuve de la prison

Présidence : Anne Simon et Hugues de Suremain

 

Delphine Böesel, Des luttes collectives au combat contentieux,

l’évolution des luttes pour l’amélioration des conditions de détention

Corentin Durand, L’oeil et le verbe. Anatomies du pouvoir en milieu carcéral

Guy Casadamont, Actualité de l’analytique du pouvoir

 

16h15-16h35 – pause

Aurélie Bretonneau, Garder les gardiens : le rôle du juge administratif dans le contentieux pénitentiaire

Gaëtan Cliquennois, Le panoptisme inversé et la contribution (in)volontaire de Michel Foucault lui-même à celui-ci

 


 

SAMEDI 28 MAI, 9h – 18h

UNIVERSITÉ PARIS 1, AMPHI TURGOT

 

9h15 – La condition carcérale

Présidence : Jean-François Braunstein et Michel Doucin

 

Cyrille Canetti, Surveiller et punir, une maladie contagieuse

Anne Simonin, Les détenus ne font pas que subir la loi, ils la font (parfois)

Paolo Napoli, L’importance de « Surveiller et punir » pour la question des normativités

 

11h-11h20 – pause

Anne Brunon-Ernst, Le Panoptique : lieu d’application de la législation directe et indirecte

Jean-Marie Delarue, L’industrialisation de la captivité

 

14h30 – Sécurité et surveillance dans le monde contemporain

Présidence : Daniele Lorenzini et Kathia Martin-Chenut

 

Jean Danet, L’institution judiciaire face aux dés de la sécurité et de la surveillance

Luca d’Ambrosio, Surveiller et punir aux frontières de l’Europe

 

15h50-16h10 – pause

Grégoire Chamayou, Sur les sociétés de ciblage

Bernard E. Harcourt, La société expositoire

 

17h30 – Conclusions

Sandra Laugier et Daniele Lorenzini


Vous aimerez aussi...