Soutenance de Mohamed Amer Meziane: « Empire et sécularisme » (19 mai 2017)

Chers toutes et tous,

J’ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse le 19 mai à 14h. Elle sera suivie d’un pot qui aura lieu vers 19h au Lieu-Dit (Paris 20e). Vous y êtes chaleureusement conviés.

Amitiés,
Mohamed Amer Meziane

 


 

Empire et sécularisme

Théologies politiques de l’orientalisme des Lumières à Marx

 

Thèse de doctorat en philosophie

sera présentée et soutenue publiquement par

 

Mohamed AMER MEZIANE

 

Le 19 mai 2017

14h-18h

Salle Durosselle

Sorbonne-Galerie Jean-Baptiste Dumas 

1 rue Victor Cousin 75005 Paris

 

Jury

 

Étienne BALIBAR (Univ. Columbia)

Philippe BÜTTGEN (Univ. Paris 1)

Hent DE VRIES (Univ. Johns Hopkins)

Jean-François KERVÉGAN (Univ. Paris 1)

Oissila SAAÏDIA (Univ. Lyon 2)

Philippe SABOT (Univ. Lille 3)

 

Résumé de la thèse :

L’Occident se serait sécularisé lorsque l’islam aurait échoué : cette frontière organise les discours de la raison publique. L’islam y apparaît sous la figure d’une impossible sécularisation, comme un processus dont l’échec historique enfanterait une Loi religieuse. Faire l’histoire de cette frontière est l’objet de cette enquête. Son tracé a permis à la sécularisation de s’énoncer comme un mot d’ordre et un devoir d’émancipation bien avant que ce mot ne désigne le processus d’émergence des sociétés modernes. Le concept de sécularisation est saisi comme l’effet d’une géographie des religions mondiales qui non seulement les compare mais qui les hiérarchise en fonction de leur rationalité supposée. L’histoire de cette frontière commence avec l’Expédition d’Égypte et se formalise à Berlin, au croisement de l’hégélianisme et de l’orientalisme savant. Elle se déploie ensuite à travers le républicanisme français et structure son rapport à l’Afrique en même temps qu’elle infiltre les liens de l’Empire allemand à l’Empire ottoman. À travers l’histoire de cette frontière et de ses déplacements, c’est un processus d’enchevêtrement permanent des modèles dits de « sécularisation » et de « laïcité » qui apparaît. Sécularisme est le nom de cet enchevêtrement qui semble être indissociable des géo-politiques impériales qui s’effectuent au XIXe siècle. Son histoire et sa géographie déploient une critique de la raison séculière.

 

 

 


Vous aimerez aussi...