C. Chauviré, Lire les « Recherches philosophiques » de Wittgenstein, co-éd. avec S. Laugier (Paris, Vrin, collection « Bibliothèque d’Histoire de la Philosophie », 2006)

 

Les Recherches philosophiques sont le second grand ouvrage de Wittgenstein, publié en 1953, deux ans après sa mort. Avec ce livre polyphonique et dialogué, il inaugure un style philosophique entièrement inédit, en rupture y compris avec celui de son premier chef-d’œuvre, le Tractatus logico-philosophicus : en discussion avec divers interlocuteurs philosophiques, dont lui-même, il interroge les tendances et tentations constitutives de nos habitudes de pensée, révélant les usages communs de langage qui leur donnent seulement un sens. Ainsi Wittgenstein modifie la nature même de l’activité philosophique.

Les contributions réunies ici veulent faire voir plus clairement ce tournant que constitue la seconde philosophie de Wittgenstein : une attention nouvelle aux usages, détails et circonstances du langage, mais aussi à l’arrière-plan anthropologique sur lequel se déploie cette grammaire, et qui lui donne sa physionomie. Elles suivent, à travers une analyse continue du texte et de ses moments, les différentes voix qui résonnent dans les Recherches, y faisant apparaître une nouvelle conception de la subjectivité comme de la socialité du langage.

 


Vous aimerez aussi...