G.-F. Duportail, « Intentionnalité et trauma » (Paris, L’Harmattan, collection « Ouverture philosophique », 2005)

 

Intentionnalité et Trauma est, à ce jour, la première tentative d’articulation critique de Levinas et de Lacan. Rassemblant les deux perspectives sous le concept phénoménologique d’affection, Intentionnalité et Trauma appréhende la subjectivité comme une sphère de passivité sensible susceptible d’être motivée par l’altérité du non-sens et de répondre à cette motivation. La réponse au trauma est alors une « intentionnalité responsive ». Elle est l’activité de notre passivité. Elle fait du rapport primordial de l’homme au monde non un rapport de connaissance, mais une question de « survivance ».

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search