ANNULATION – Prochaine séance du séminaire La réalité de la fiction : Layla Raïd (25 mars 2023)

 

Date: samedi 25 mars 2023

Horaire: de 10h30 à 12h30

Lieu: Sorbonne, Escalier C, 1er étage, Salle Lalande

INSCRIPTION ICI

 

Layla Raïd (Université de Picardie Jules Verne)

“Fiction et grammaire”

 

Un des paradoxes de la fiction littéraire est qu’elle puisse constituer un lieu de connaissance privilégié pour la pensée morale. Les positions diffèrent quant aux raisons de cette importance, et quant au type de transformation qu’une telle connaissance opère sur le lecteur ou la lectrice. Nous considérerons les positions de Cora Diamond et Martha Nussbaum. L’une et l’autre s’accordent sur le fait que la philosophie a besoin de la fiction littéraire, mais leurs raisons diffèrent en partie. Nussbaum centre sa lecture sur la manière dont les fictions littéraires affinent notre sensibilité morale en présentant de nouveaux mondes fictionnels différents du nôtre (cf son analyse de Richard Wright, Native Son). Cora Diamond propose une approche centrée sur ce qu’elle appelle la difficulté de la réalité, et sur ce que nous apprend la forme du texte fictionnel élaboré pour y faire face. Nous nous pencherons sur deux romans pour illustrer sa position: Enfance, de Nathalie Sarraute ; et W ou le souvenir d’enfance, de Georges Perec.



Citer ce billet
Pierre Fasula (2023, 6 mars). ANNULATION – Prochaine séance du séminaire La réalité de la fiction : Layla Raïd (25 mars 2023). EXeCO. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ongn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search