J. F. Braunstein, Textes Clés de l’histoire des sciences (Paris, Vrin, collection « Textes Clés », 2007)

 

L’histoire des sciences n’est pas seulement une discipline érudite, elle est au cœur des débats philosophiques contemporains. Les textes réunis ici illustrent les grands moments de cette discipline : sa naissance, relativement tardive, au XIXe siècle, à la suite de Comte et du positivisme, entre philosophie et politique; sa structuration, à partir des années 1930, autour de trois controverses principales qui opposent des conceptions différentes de la science et de l’histoire : externalisme et internalisme, continuisme et discontinuisme, historicisme et présentisme. Les débats récents autour de la sociologie des sciences, de la notion de « révolution scientifique » ou des « épistémologies historiques » poursuivent, mais aussi déplacent, ces oppositions traditionnelles. Une approche en termes de « styles de pensée scientifique » ouvre de nouvelles perspectives pour l’histoire des sciences. Les textes réunis ici, célèbres ou méconnus, illustrent la vitalité du « style français » en histoire des sciences, à la fois philosophique et critique, dont parlait Canguilhem.
Avec des textes de : G. Bachelard, G. Canguilhem, A. Comte, A. Crombie, L. Daston, P. Duhem, L. Fleck, M. Foucault, A. Koyré, T. Kuhn, P. Laffitte, R.K. Merton, P. Tannery

Vous aimerez aussi...