S. Laugier (dir.), Quine et l’analyticité, Archives de Philosophie (2009)

 

“Le grand philosophe et logicien Willard van Orman Quine s’est éteint en 2000, s’identifiant finalement avec ce xxe siècle philosophique dont il fut un des plus brillants penseurs. Quine, philosophe américain né à Akron (Ohio) en 1908, est historiquement celui qui a introduit le positivisme logique en Amérique, mais aussi celui qui, dès 1950, critiquait les « Dogmes de l’empi- risme », et qui, en 1960, avec sa thèse d’indétermination de la traduction radicale, ébranlait profondément les principes de la sémantique analytique. Dans les années 1970, Quine a non seulement proposé de naturaliser la logique et l’épistémologie, mais a également développé une nouvelle concep- tion de l’analyticité, dont les études rassemblées ici proposent différents éclairages (…)”

 



Citer ce billet
Pierre Fasula (2012, 1 octobre). S. Laugier (dir.), Quine et l’analyticité, Archives de Philosophie (2009). EXeCO. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/omum

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search