Workshop international “Acte-langage-inconscient” (Cluj, 10-12 juin 2010)

 

Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Philosophies contemporaines (PhiCo EA3562) / EXeCO

Université Babes-Bolyai de Cluj

 

Organisé par M. Gyemant

 

Les actes de notre conscience sont-ils tous intentionnels ? Pour ceux qui le sont, leur intentionnalité consiste en ce qu’ils se rapportent d’une manière déterminée à des objets. Le langage est, lui-même, l’un de ces objets. Toute intention a-t-elle, cependant, une dimension de signification ? Et inversement, tout ce que peut être dit sur le langage peut-il se traduire dans le vocabulaire de l’intentionnalité ? Enfin, s’il y a un rapport si étroit entre le langage et les actes de notre conscience comment prendre en considération philosophiquement les analyses qui trouvent dans le langage le siège de l’inconscient ? Si le langage constitue la liaison thématique entre une problématique de l’intentionnalité et une conception philosophique de l’inconscient, nous voudrions inviter les participants à réfléchir, en s’appuyant sur leurs recherches, sur ce double rapport que le langage a, d’un part aux actes intentionnels dont il peut être l’objet, et d’autre part à l’inconscient. En rassemblant dans une communauté thématique des analyses issues de domaines différents comme la phénoménologie, la psychologie descriptive, la linguistique ou la psychanalyse, nous essayerons de clarifier ensemble certains des problèmes cruciaux de la philosophie contemporaine dont celui, particulièrement intéressant, du statut de l’inconscient au sein d’une philosophie qui aborde le langage dans une logique principalement intentionnelle.

Jeudi 10 juin 2010

 

10h30-11h30 – conférence – Prof. Andrei Marga (UBB) « Intentionnalité et signification »

11h30-12h30 – conférence – Prof. Jocelyn Benoist (Paris 1, Archives Husserl) « Remarques sur la fragilité des intentions »

 

14h30-18h30 – Workshop 1

Maria Gyemant (Paris 1, UBB) – « Le rôle philosophique du concept d’inconscient »
Raoul Moati (Paris 1) – « De l’intentionnalité à la pulsionnalité, la subjectivation du Todestrieb »
Pause
Raphaël Ehrsam (Paris 1) – « La corrélation langage-conscience au crible de la psychogenèse : le problème de l’acquisition du langage chez Jean Piaget »

 

Vendredi 11 juin 2010

 

10h30 – 13h00 – Workshop 2

Charlotte Gauvry (Paris 1) – « Interprétation et élucidation du récit de rêve. Habermas et Wittgenstein »
Vincent Grondin (Paris 1, Université de Montréal) – « Les spéculations historiques en psychanalyse : mystification ou clarification grammaticale ? »

13h00-14h30 – Pause midi

14h30-18h30 – Workshop 3

Roberta Locatelli (Paris 1) – « La perception est-elle intentionnelle ? »
Adrian Ludusan (UBB) – « How to semantically glue names to things »

Pause

Raluca Mocan (Paris 12) – « L’intentionnalité perceptive et imaginative dans l’expérience théâtrale »

 

Samedi 12 juin 2010

9h30-13h30 – Workshop 4

Federico Boccaccini (Paris 1, Université de Pisa) – « Remplissement et condition de sens »
Claudia Serban (Paris 4) – « Les «potentialités de la vie intention- nelle» et la conscience inactuelle »
Pause
Deodàth Zuh (UBB) – « The Problem of Core-Structures in Husserl’s Late Works »

COMMENTATEURS

Jocelyn Benoist (Paris 1, Archives Husserl), Virgil Ciomos (UBB), Ion Copoeru (UBB), Cris�an Ciocan (New Europe College (Bucarest)/ Société Roumaine de Phénoménologie), Ronan de Calan (Paris 1), Giuseppe di Salvatore (Fondazione Centro Studi Campostrini Véro- ne), Pierre-Jean Renaudie (Paris 4), Chris�an Ferencz-Flatz (Société Roumaine de Phénoménologie), A�la Szige� (UBB)


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search