Parution: traduction du livre de H. Putnam, L’Éthique sans l’Ontologie

Traduction sous la direction de Pierre Fasula. 

Traducteurs: Raphaël Ehrsam, Pierre Fasula, Matthias Heuser, Alberto Naibo, Sabine Plaud, Anna Zielinska.

Philosophe américain et professeur émérite à l’université d’Harvard, Hilary Putnam a tout d’abord exploré, dans ses premiers travaux datant des années 1960, la philosophie de la logique et des mathématiques, celle du langage et de l’esprit. À partir des années 1980, les questions liées au réalisme s’inscrivent au cœur de ses analyses, dans une perspective de plus en plus pragmatiste et wittgensteinienne.

Parallèlement, Putnam a toujours étudié les questions éthiques, notamment celles de la distinction fait/valeur et celles de la rationalité et de l’objectivité de nos jugements moraux. Dans « L’Éthique sans Ontologie » (« Ethics Without Ontology », 2005), Hilary Putnam préfère aborder la question, plus générale, de l’objectivité des jugements éthiques. En accordant une place centrale à John Dewey, il achève la rupture avec le positivisme logique en éthique et participe du renouveau du pragmatisme.

 

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search