Prochaine séance du séminaire « Le réalisme en questions »: J. Benoist (20 sept. 2014)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)

Composante  « Expérience & Connaissance » (EXeCO)

 

Séminaire de recherche 2014-2015

coordonné par Jocelyn Benoist

 

Le réalisme en questions

 

Samedi 20 septembre 2014, 10h30-12h30

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Centre Sorbonne

17 rue de la Sorbonne

Escalier C, 1er étage couloir droite

 

Salle Lalande

 

Jocelyn Benoist (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, PhiCo-EXeCO) :

Le réalisme sans la métaphysique

 

Au cours de la dernière décennie, des philosophes d’horizons variés se sont réclamés, contre l’anti-réalisme d’une bonne partie de la philosophie du XXe siècle, d’une forme de retour au réalisme. Un tel label philosophique, évidemment, est équivoque. Il peut recouvrir des positions extrêmement différentes suivant la définition mise en œuvre de la « réalité ». Il n’est même pas toujours évident que le réalisme comme tel ait à voir avec la réalité. Nombreux seraient ceux qui s’arrêteraient à la vérité ou à l’objectivité. Nous verrons pourquoi ce n’est pas possible, et pourquoi, comme le veulent les réalistes métaphysiques, il est nécessaire d’effectuer un pas plus avant, jusqu’à la réalité – ou plutôt pourquoi celui-ci, qu’on le veuille ou non, est toujours déjà effectué. En un second temps, nous remettrons cependant en question la figure d’une science de la réalité in abstracto, qui voudrait emprunter la voie rapide d’un « accès direct » à la réalité et faire l’économie de l’analyse des normes en vertu desquelles cette réalité signifie quelque chose. Là-contre, nous situerons la réalité – et non la seule vérité –  là où elle peut l’être, à savoir là où, d’une façon ou d’une autre, on s’est effectivement donné les moyens de la déterminer. Ce qui, bien entendu, ne peut se faire que dans la réalité.


Vous aimerez aussi...