Prochaine séance du séminaire Réalisme: Laurent Jaffro (27 fév. 2016)

Salle Lalande 10h30-12h30

 

Laurent Jaffro

Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne – PHARE

 

Réalisme moral et désaccord

 

 

L’antiréaliste en morale semble pouvoir s’accommoder plus facilement que le réaliste du fait du désaccord. Le premier peut rapporter le désaccord à la diversité des préférences individuelles ou sociales que les évaluations manifestent. Le second semble peiner à rendre compte du désaccord dans des contextes où les conditions informationnelles d’une évaluation sont remplies. Mais une troisième voie permet de renvoyer dos à dos les anticognivistes de diverses espèces et les réalistes qui soutiennent l’existence de faits moraux. Cette approche substitue à un débat purement interne à la métaéthique une plongée dans les fondements normatifs de l’évaluation, en partant de la manière dont les jugements de valeur moraux dépendent essentiellement de raisons, elles-mêmes indissociables de considérations morales substantielles. On rend alors mieux compte d’un aspect crucial du désaccord : il ne se laisse réduire ni à une erreur ni au fait de la diversité des opinions évaluatives.


Vous aimerez aussi...