séminaire Wittgenstein 2011/2012

 

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

EA3562 PhiCo – Philosophies Contemporaines

Équipe EXeCO

 

Organisé par Christiane Chauviré et Sandra Laugier

Lieu: Paris 1, UFR de Philosophie, salle Lalande.

 

Thème de l’année: « La 3e personne »

 

Le séminaire vise à examiner, dans une approche pluridisciplinaire, les enjeux et la pertinence de l’œuvre de Wittgenstein et de ses thèmes pour les sciences sociales, et inversement l’apport des sciences sociales pour une meilleure compréhension de ces enjeux. Il contribue ainsi à la réflexion sur l’articulation du langage, de l’esprit et du social dans la pensée contemporaine.

La philosophie de la psychologie élaborée par ce qu’on appelle parfois « Le troisième Wittgenstein » est souvent entendue comme une critique d’un privilège de la première personne (dans l’accès ou la connaissance de soi). On sait ­ c¹est l’objet des discussions classiques du « langage privé » ­ que Wittgenstein met en cause une certaine exaltation de la vie intérieure comme privée, l’idée que j’aurais un accès privilégié à mes sensations et certitudes, et qu’il suggère par exemple qu’en un sens je ne connais pas mieux ma douleur que celle d’un autre. Mais Wittgenstein permet aussi, plutôt qu’une nouvelle mythologie de la transparence ou de l’évidence de l’accès à l’autre, un nouveau jeu entre première et troisième personne, développé ces dernières années par exemple chez Stanley Cavell, Vincent Descombes, Richard Moran… : l’impersonnalité comme mode d’expression personnel ; l’anxiété de l¹accès à sa vie intérieure ; l’autorité comme extranéité ; l’émergence dans le langage ordinaire et la fiction d’une subjectivité en troisième personne.

 

Samedi 8 octobre 10h30-12h30

Christiane Chauviré (Université Paris 1, PhiCo/EXeCO)

Personnes personnelles et personnes impersonnelles

 

Samedi 5 novembre 10h30-12h30

Pierre-Henri Castel (CERMES)

Le social c’est l’inconscient : la troisième personne à l’intérieur de la première, de Mauss à Lacan

 

Samedi 26 novembre 9h30-18h

Workshop EXeCO-CEPA, organisé par Danièle Cohn et Sandra Laugier

LA JUSTESSE

 

Samedi 3 décembre 10h30-12h30

Pierre Fasula  (Université Paris 1, PhiCo/EXeCO)

Le « on » et le « ils » sont-ils solubles dans le « nous » ?

 

Samedi 10 décembre 9h30-18h

Centre Panthéon, salle 216

EXPERIENCE ET EXPRESSIVITÉ

Workshop en collaboration avec le CURAPP (CNRS-Université de Picardie) et le PICS-CNRS « Ordinary Language et Commonsense Knowledge »

Avec David Finkelstein (Université de Chicago), Piergiorgio Donatelli (Université Rome La Sapienza), Sophie Djigo (CURAPP), Emmanuel Halais (Université de Picardie, CURAPP), Elise Marrou (ENS) , Layla Raïd (Université Bordeaux 3), Sandra Laugier.

 

Samedi 7 janvier 10h30-12h30

Pascale Gillot

Interdiscours, interpellation, subjectivité

 

Samedi 4 février 10h30-12h30

Vincent Descombes (EHESS)

De l’aliénation

 

Samedi 3 mars 10h30-12h30

Jocelyn Benoist (Archives Husserl, IUF, EXeCO)

Ma troisième personne

 

Samedi 7 avril 10h30-12h30

Juliet Floyd (Boston University)

The Appearing « We »: Wittgenstein, Turing, And « Common Sense »

 

Samedi 5 mai 10h30-12h30

Hugo Clémot (PhiCo/EXeCO)

La distinction entre première et troisième personne et la réalité du mouvement cinématographique

 

Samedi 2 juin 10h-13h

Séance spéciale : « de l’intention en troisième personne »

Marc Pavlopoulos (PhiCo/EXeCO)

Le privilège de la troisième personne: asymétrie, verbes psychologiques et verbes d’action

Valérie Aucouturier (PhiCo/EXeCO)

Expression et attribution d’intentions : la stratégie de l’interprète en question


Vous aimerez aussi...