Avis de parution: Alexis Anne-Braun, Le monde en projets (Presses de Sorbonne Université, 2018)

Image Le monde en projets (2).

Les Presses de Sorbonne Université ont le plaisir de vous annoncer la parution, dans la collection “Philosophies”, de :

 

 

Alexis Anne-Braun

LE MONDE EN PROJETS

Une lecture de la théorie des symboles de Nelson Goodman

 

 

Qu’est-ce qu’une image réaliste ? Qu’est-ce qu’une prédiction valide ? Pourquoi existe-il de bons et de mauvais échantillons d’un motif de tissu ?

Ces questions sont fondamentalement traversées par une même inquiétude, une même exigence d’objectivité : lorsque nous opérons avec des symboles, si nous voulons être compris et faire que nos symboles soient utilisables, nous ne pouvons pas faire n’importe quoi. Il y a même bien des façons correctes ou incorrectes de représenter le monde. Pourtant qu’en est-il de cette normativité, du moment où l’on affirme que le monde qui se trouve devant nous est aussi le résultat de nos constructions et représentations ? Puisque le concept d’un monde déjà fait, auquel il ne resterait plus qu’à mesurer notre langage, est inutilisable, comment faire droit aux contraintes que le réel fait peser sur nos opérations symboliques ?

À travers cet essai, qui se veut une introduction à l’un des auteurs les plus originaux et fascinants de la philosophie américaine, Alexis Anne-Braun veut relever le défi posé. Il démontre comment la théorie des symboles de Nelson Goodman est capable de répondre à une telle demande réaliste, quand bien même elle aurait fait le deuil de la notion de Monde.

Il y va donc aussi de la manière dont nous comprenons le Monde, car la philosophie de Goodman, plus qu’aucune autre, nous invite à nous interroger sur les mondes qui existent, ou plus exactement que nous faisons exister par nos opérations symboliques.

 

ALEXIS ANNE-BRAUN

Agrégé de philosophie, ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon, Alexis Anne-Braun a soutenu en 2016 sa thèse, dirigée par Jocelyn Benoist : « How does it work ? Une lecture de la théorie des symboles de Nelson Goodman ». Écrivain, son premier récit, L’Approximation des choses, a paru en 2018 chez Fayard.


Vous aimerez aussi...