Soutenance de Caterina Di Fazio: « Phénoménologie de l’espace politique » (24 mai 2018)

 

Je suis ravie de vous inviter à la soutenance de ma thèse de doctorat intitulée :

 

Phénoménologie de l’espace politique

 

Elle se tiendra

Le jeudi 24 mai 2018à 14h

Salle 216

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

12, place du Panthéon, 75005 Paris 

 

Le jury sera composé de :

  •   Monsieur Renaud BARBARAS, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  •   Monsieur Jean-François KERVÉGAN, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  •   Monsieur Étienne BALIBAR, Professeur émérite à l’Université Paris 10 Nanterre
  •   Monsieur Karel NOVOTNÝ, Professeur à l’Université Charles de Prague
  •   Monsieur Josef FULKA, Chercheur à l’Académie des Sciences de la République Tchèque

 

En voici le résumé :

Phénoménologie de l’espace politique est une étude à la fois généalogique et phénoménologique d’un sujet auquel la philosophie ne se confronte que rarement, à savoir l’espace politique. Les principaux acteurs en sont Maurice Merleau-Ponty et Jan Patočka. Il s’agit donc d’une thèse de philosophie contemporaine, pour ce qui concerne les auteurs étudiés, tandis que l’objet de notre recherche est politique – comme en témoigne le fait que même l’expression « espace politique » n’est pas utilisée dans le domaine philosophique. Puisque notre objectif est de conduire une recherche à la fois politique et phénoménologique sur l’espace politique, il sera essentiel de l’aborder simultanément de ces deux points de vue. Il s’agira en effet de tracer une généalogie de l’espace politique, précédée par une étude phénoménologique du concept d’espace et de celui de mouvement. Nous en tirerons l’idée centrale de la partie plus proprement politique, à savoir l’opposition, dans la pensée politique moderne, entre apparition et représentation, ou en d’autres termes, entre immédiateté et médiation, que l’on peut trouver respectivement chez Machiavel et Hobbes et chez les auteurs qui, au xxe siècle, ont étudié leurs œuvres, notamment Maurice Merleau-Ponty, Jan Patočka et Carl Schmitt. C’est à partir de ces concepts d’apparition et de représentation, et de leur opposition, que nous allons développer une analyse à la fois phénoménologique et politologique de l’espace politique.

 

La soutenance sera suivie d’un pot au Pub Gay Lussac (51, rue Gay-Lussac) auquel vous êtes toutes et tous invités.

Bien à vous,

Caterina di Fazio


Vous aimerez aussi...