Prochaine séance du séminaire “Du sens et du sensible”: Magali Bessone (23 mars 2019)

 

Du sens et du sensible

Séminaire de recherche 2019 coordonné par Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Pauline Nadrigny (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)

 

Samedi 23 mars 2019, 10h30-12h30 (Sorbonne, Salle Cavaillès)

 

Magali Bessone (Paris 1, ISJPS, PhiCo-NoSoPhi) :

« Maman, regarde le Nègre, j’ai peur ! » (Fanon)

Du sensible au(x) sens des groupes racialisés

 

Le regard de l’enfant, dit Fanon qui l’analyse d’abord en phénoménologue, a trois effets existentiels : premièrement, il le « constitue en objet au milieu d’autres objets », il le réifie; deuxièmement, il le ramène tout entier à sa peau, à une « hémorragie qui caill[e] du sang noir sur tout son corps » – où la couleur prend toute la place de l’être et de l’action ; troisièmement, il le constitue en menace, en étranger du « monde blanc, seul honnête », en ennemi : « maman, le nègre va me manger ».

Fanon psychiatre prête attention dans sa pratique clinique à l’expérience vécue négative qu’engage ce rapport pathologique à son corps : toute l’existence des Noirs est contrainte par un ordre chromatique qui leur impose la manière d’habiter leur corps, de s’y rapporter toujours par le détour à la troisième personne. C’est là à proprement parler l’aliénation produite par le racisme comme préjugé de couleur.

Mais Fanon politique rappelle aussi que la couleur noire n’est pas simplement perçue ou subie passivement, elle est décrétée comme telle selon les modalités publiques de la perception dans la société raciste, qui nous apprend à anticiper à quoi doit ressembler un homme noir et comment il doit se conduire. Or le noir n’est pas plus noir que le blanc n’est blanc, mais « rose » ou « jaunâtre » selon les termes de Jean Genet dans Les Nègres. Fanon “guerrier silex” nous donne les outils pour nous déprendre de la “malédiction corporelle”.

 

En raison des mesures de sécurité en vigueur, toute personne ne possédant ni carte professionnelle, ni carte d’étudiant d’une institution ancrée en Sorbonne doit s’inscrire plusieurs jours à l’avance à l’adresse : <Philo-Recherche@univ-paris1.fr>


Vous aimerez aussi...