Prochaine séance du séminaire « Du sens et du sensible »: Renaud Barbaras (13 avril 2019)

 

Séminaire de recherche 2019 coordonné par Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Pauline Nadrigny (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)

 

Samedi 13 avril 2019 (Salle Lalande), 10h30-12h30

 

Renaud Barbaras (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)

L’explosion du sensible

 

Une phénoménologie fidèle au visage de la phénoménalité est conduite à refuser toute forme de positivité au sensible : comme moment médiateur ou présentation d’un imprésentable, il n’est autre que son auto-effacement au profit du transcendant. En tant qu’il est traversé par cette dynamique d’ostension, le sensible est lui-même corrélatif d’un sujet qui est de part en part mobilité, « force voyante », étant entendu que cette mobilité procède de la tension, dont elle est la réduction, entre deux immobilités : celle du monde auquel le sujet appartient ontologiquement et celle du lieu qu’il occupe au sein de ce monde. Or, dans la mesure où le sujet ne peut être la source de cette mobilité qu’il met en œuvre, force est de reconnaître que celle-ci renvoie à une mobilité plus fondamentale qui est au cœur même du monde, à l’événement d’une « explosion stabilisée », qui est peut-être le sens le plus profond du sensible et ouvre la voie d’une cosmologie phénoménologique.

En raison des mesures de sécurité en vigueur, toute personne ne possédant ni carte professionnelle, ni carte d’étudiant d’une institution ancrée en Sorbonne doit s’inscrire plusieurs jours à l’avance à l’adresse : <Philo-Recherche@univ-paris1.fr>


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search