Prochaine séance du séminaire “Du sens et de du sensible”: José Moure (18 mai 2019)

 

Séminaire de recherche 2019 coordonné par Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Pauline Nadrigny (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)

 

Samedi 18 mai 2019 (Salle Halbwachs), 10h30-12h30

 

José Moure (Paris 1, Institut Acte)

Esthétique et poétique sensible au cinéma

 

A partir de l’analyse de quelques extraits de films d’époques différentes (de Jean Renoir à Lucrécia Martel), cette conférence se propose d’interroger la façon spécifique dont s’est nouée et se noue la relation du sens et du sensible au cinéma. Il s’agira de se demander comment entre détachement du regard et subjectivisation, entre extériorité et intériorité, entre représentation et simulation, l’art cinématographique peut se penser dans sa capacité à filmer non seulement la chose et l’idée de la chose, mais aussi l’effet sensible que celle-ci produit sur le personnage, le spectateur ou le metteur en scène : cette vérité performative qui, sur l’écran, n’est autre que la réalité du sensible même.

 

En raison des mesures de sécurité en vigueur, toute personne ne possédant ni carte professionnelle, ni carte d’étudiant d’une institution ancrée en Sorbonne doit s’inscrire plusieurs jours à l’avance à l’adresse : <Philo-Recherche@univ-paris1.fr>


Vous aimerez aussi...