Programme du séminaire Wittgenstein 2019-2020

 

Séminaire de recherche 2019-2020

Organisé par Bruno Ambroise, Christiane Chauviré, Pierre Fasula et Sandra Laugier

 

Retour de la philosophie du langage ordinaire

 

Après plusieurs années de séminaire consacrées au concept de forme de vie – au confluent de la philosophie de Wittgenstein et de la Théorie critique, qui sera l’occasion d’une séance spéciale le 26 octobre – , nous allons dans le séminaire 2019-2020 marquer le retour à l’avant de la scène philosophique de la philosophie du langage ordinaire ; entendue non seulement comme l’étude de ses acteurs principaux (Wittgenstein, Austin, H.L.A. Hart, Strawson, Ryle, Geach, Cavell) mais aussi comme une autre version d’un paradigme alternatif de philosophie du langage. Récemment, des ouvrages (Avner Baz, Toril Moi, etc.) et numéros de revue (« Who’s Afraid of Ordinary Language Philosophy? A Plea for Reviving a Wrongly Reviled Tradition”, GFPJ, Alice Crary et Joel De Lara) ont affirmé l’actualité des méthodes de Wittgenstein et d’Austin, revenant ainsi sur une longue tradition de « OLP bashing » et proposant un « nouveau récit » en philosophie du langage. On a maintes fois annoncé la disparition de la philosophie du langage ordinaire depuis la fin des années 1960, mais malgré ses multiples morts et les critiques de Gellner, Katz, Fodor, Geach, Grice, etc., elle a résisté. Désormais elle réémerge dans les domaines les plus divers : études de genre et queer, critique sociale, théorie littéraire, économie, études cinématographiques… Mais aussi au cœur de la philosophie du langage et de la connaissance, où elle constitue une alternative critique et réaliste à une philosophie « de l’esprit », dont la domination dans le champ de la philosophie anglo-saxonne a pu lui faire perdre de vue les enjeux proprement philosophiques de l’analyse du langage.

 


 

Lieu :

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Centre Sorbonne, UFR de philosophie

17, rue de la Sorbonne, Paris 5e

Escalier C, 1er étage, droite, salle Lalande

 

Horaires:

10h30-12h30, sauf exception

 

Renseignements et inscriptions :

En raison des mesures de sécurité en vigueur, toute personne ne possédant ni carte professionnelle, ni carte d’étudiant d’une institution ancrée en Sorbonne doit s’inscrire plusieurs jours à l’avance à l’adresse : Pierre.Fasula@univ-paris1.fr

 


 

5 octobre 2019 – 10h30-12h30 – salle Lalande

Séance introductive par Sandra Laugier, Bruno Ambroise, Pierre Fasula

 

26 octobre 2019 – 9h30-13h – salle Lalande

« Formes vitales et critique sociale »

Alice Crary (New School for Social Research)

Estelle Ferrarese (UPJV)

Rahel Jaeggi (Humboldt Universität)

 

9 novembre 2019 – 10h30-12h30 – salle Lalande

Sabina Lovibond (Oxford Univ.)

« Qu’est-ce que la pensée morale ordinaire ? Phénoménologies variées »

 

30 novembre 2019 – salle Lalande

Journée d’étude « Wittgenstein et l’imagination »

Organisée par David Zapero et Christian Martin

 

18 janvier 2020 – 10h30-12h30 – salle Lalande

Layla Raïd (UPJV) et Mona Gérardin (Univ. Paris Nanterre)

« Philosophie du langage ordinaire : enjeux féministes »

 

1er février 2020 – 10h30-12h30 – salle Lalande

Constantine Sandis (Univ. Hertfordshire)

« Règle-description chez Cavell. No picnic »

 

7 mars 2020 – 10h30-12h30 – salle Lalande

Sandra Laugier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

« Austin: performatifs du troisième type »

 

28 mars 2020 – 9h30-13h – Campus de Port-Royal (bât. 1, 2e ét., salle 13

« Droit et philosophie du langage ordinaire »

Bruno Ambroise (CNRS, ISJPS)

Gregory Bligh (Univ. Paris Est – Créteil)

Marie Gren (Paris 1, ISJPS)

R. Sefton-Green (Paris 1, ISJPS)

Antoine Camby, Arthur Molines et Nicolas Nayfeld (Paris 1, ISJPS)

 

4 avril 2020 – 10h30-12h30 – salle Lalande

Maximilian de Gaynesford (Univ. Reading)

« How To Do Things With Attunement: On Poetry and Philosophy »

 

16 mai 2020 –10h30-12h30 – salle Lalande

Piergorgio Donatelli (Univ. Roma La Sapienza)

 

6 juin 2020 –10h30-12h30 – salle Lalande

Christophe Alsaleh (Université Picardie Jules Verne)

« Retour sur ‘Manger de la viande, manger des gens’ de Cora Diamond »

 


Vous aimerez aussi...