Prochaine séance du séminaire « Critique de l’ontologie sociale »: Elie During (25 jan. 2020)

 

Critique de l’ontologie sociale (III) :

Grandeur et misère des « objets sociaux »

 

Séminaire de recherche 2019-2020 coordonné par Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Ronan de Calan (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)

 

Samedi 25 janvier 2020, 14h30-16h30

Sorbonne, Salle Lalande

 

Elie DURING (Université Paris Nanterre, IRePh EA 373) :

Les « contemporains » comme objets sociaux et temporels :

persistance, intermittence, coexistence

 

Le statut ontologique des objets sociaux dépend de la manière dont on conçoit leur persistance temporelle, mais tout autant leur coexistence les uns avec les autres, ainsi qu’avec les objets physiques, psychiques ou abstraits. Quelle que soit leur manière de durer / endurer / perdurer / exdurer, la texture temporelle des objets sociaux doit permettre de rendre compte du caractère intermittent qui distingue la plupart d’entre eux, et qui définit peut-être une condition générale du monde social. De ce point de vue, l’endurantisme, parce qu’il pense spontanément la persistance des objets sous la catégorie de substance et selon le schème de la permanence, paraît assez mal équipé. Les raisons de cette intermittence se précisent lorsqu’on rapporte les objets sociaux aux rapports de simultanéité à travers lesquels ils se constituent, et plus spécialement les rapports de simultanéité à distance, au-delà du champ de co-présence. La clarification du mode d’existence des « autres » ou des « contemporains » en tant qu’objets sociaux nous paraît à cet égard un préalable essentiel. Ce problème se formule de différentes manières chez Schütz, Mead, Piaget, Sartre, ou encore Elias dans ses travaux sur le temps comme objet social. Je tâcherai de dégager la cohérence de ces questions en mobilisant conjointement des éléments tirés de la phénoménologie du monde social et de la métaphysique analytique des modes de persistance temporelle.

 

———————
Compte tenu des mesures des sécurité en vigueur, la participation à la journée d’études donne lieu à inscription préalable, plusieurs jours à l’avance, à l’adresse : <Philo-Recherche@univ-paris1.fr>


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search