Prochaine séance du séminaire « Du sens et du sensible »: Marianne Massin (29 fév. 2020)

 

Du sens et du sensible

Séminaire de recherche 2019-2020 coordonné par Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Pauline Nadrigny (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)

 

Samedi 29 février 2020,10h30-12h30

Sorbonne, Salle Lalande

 

Marianne Massin (Sorbonne Université)

Aisthesique, esthétique et artistique

 

« L’intérêt d’une philosophie de l’art est d’accroître […] notre appétence esthétique », écrivaient Jean-Pierre Cometti et Roger Pouivet (« L’effet Goodman », 1996).  Si l’ambition de la philosophe de l’art peut être en effet d’accroitre notre « appétence esthétique », on souhaite s’interroger sur ce que cela suppose de la relation et du nouage, chaque fois singuliers, entre aisthésique, esthétique et artistique. Par l’étude d’œuvres artistiques précises, on cherchera à mettre en lumière la subtilité complexe de cette relation, en faisant le pari que certaines de ces œuvres peuvent aiguiser ce qu’on se risquera à défendre comme une « intelligence du sensible ».

————–

En raison des mesures de sécurité en vigueur, toute personne ne possédant ni carte professionnelle, ni carte d’étudiant d’une institution ancrée en Sorbonne doit s’inscrire plusieurs jours à l’avance à l’adresse : <Philo-Recherche@univ-paris1.fr>.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search