Prochaine séance du séminaire « Critique des ontologies sociales »: Guillaume Lambey (12 déc. 2020)

 

La prochaine séance du séminaire « Critique des ontologies sociales » aura lieu:

 

le samedi 12 décembre 2020

de 14h30 à 16h30

en visioconférence

INSCRIPTION OBLIGATOIRE : cliquez sur ce lien

 

Guillaume Lambey (Paris 1, ISJPS, PhiCo EXeCO) :

Le Capital de Marx, ou la folie des grandeurs

 

Lorsque saint Augustin croit découvrir ce qu’est le temps, explique l’auteur du Cahier bleu, il est conduit par une analogie trompeuse entre la mesure du temps et celle d’une longueur. De la même manière, lorsque Marx croit découvrir la substance de la valeur, n’est-il pas conduit par des analogies trompeuses entre la mesure de la valeur et d’autres mesures, celle d’une surface ou d’une masse notamment ?

Si on échange couramment 1 quarter de blé contre 1 quintal de fer, on dira que 1 quarter de blé et 1 quintal de fer ont même valeur. Il existe donc quelque chose de commun et de même dimension dans ces deux marchandises différentes ; comme il existe quelque chose de commun et de même dimension dans deux polygones de même aire ; ou comme il existe quelque chose de commun et de même dimension dans un pain de sucre et une bûche de même masse, etc. Les marchandises n’ont qu’une propriété en commun : celle d’être des produits du travail. Le travail est donc la substance de la valeur, et une marchandise en vaut une autre pour autant qu’elles cristallisent la même quantité de travail humain. 

Les conséquences de cette thèse sont nombreuses. Entre autres : puisque les capitalistes ne travaillent pas, ils ne produisent pas de valeur. Ils prélèvent par contre une partie du prix de vente des marchandises fabriquées dans leurs usines. L’existence de ces exploiteurs, qui vivent du travail des autres, se révèle scandaleuse. Commentant le premier chapitre du Capital (que je vous invite à lire avant mon exposé), j’aimerais suggérer qu’il n’est de système philosophique qui ne repose sur des sophismes. En vain nous y chercherions les solutions de nos problèmes politiques.

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search