J. Benoist, « Les limites de l’intentionnalité. Recherches phénoménologiques et analytiques » (Paris, Vrin, collection « Problèmes & Controverses », 2005)

 

Ce livre mène un examen critique de la notion d’intentionnalité, tant dans son versant phénoménologique qu’analytique. Partant d’une réflexion sur les actes de langage, il en transpose en partie le modèle aux actes mentaux, en les réinscrivant dans le tissu de contextualité réelle qui est le leur. L’idée majeure du livre est qu’on ne peut séparer la pensée du monde, et placer celle-ci sous le régime exclusif de la visée, libre d’effectivité. Ainsi l’auteur recherche les voies d’une nouvelle théorie de l’esprit, placée sous le signe d’une espèce de réalisme d’inspiration phénoménologique. cette enquête sur les fondations d’un possible réalisme, à la fois linguistique, perceptuel et structural, prend la forme d’une interrogation sur les limites du sens, entre philosophie du langage et philosophie de l’esprit.

 


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search