Prochaine séance du séminaire Philosophie & psychanalyse: Samuel Lézé (9 avril 2022)

 

La prochaine séance du séminaire « Philosophie et Psychanalyse » aura lieu le samedi 9 avril, de 10h30 à 12h30, en salle Lalande (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, UFR de philosophie, 17 rue de la Sorbonne, Paris 5e, escalier C, 1er étage, droite). L’inscription est obligatoire ici : https://evento.univ-paris1.fr/survey/seminaire-philosophi…-vpbnuumq 

Nous aurons le plaisir d’écouter Samuel Lézé (ENS-Lyon/IHRIM) présenter une intervention intitulée : « À l’école de la folie » 

Résumé :

La connaissance abstraite du concept de psychose que l’on découvre dans un manuel, avec sa « collection de symptômes » ou son « arbre décisionnel », ne suffit pas à sa reconnaissance concrète, qui va bien au-delà de l’examen d’un délire manifeste. Mais alors comment se fait le passage de l’un à l’autre ? Et inversement, quelle est la source de la connaissance abstraite ? La réponse coutumière est « l’expérience clinique » et ses héritages. Au regard de l’analyse épistémologique comme sociologique, il n’y a là qu’un simple argument d’autorité devant laisser place à l’étude sérieuse de la validité des concepts théoriques ou bien à l’étude concrète des pratiques dans un contexte institutionnel.

Néanmoins, entre les concepts et les pratiques, il y a toujours les règles d’une méthode, plus ou moins silencieuse, plus ou moins cohérente. Elle consiste tantôt à illustrer, subsumer, étendre, ou déclasser le concept de psychose par des cas, tantôt à récuser l’idée même de « cas » en apprenant « directement de la bouche » de locuteurs singuliers. De ce fait, au-delà de la formule coutumière et de sa relégation dans le folklore médical par l’Evidence-based medicine, l’expérience dite clinique est une méthode d’exploration et d’apprentissage qui demeure centrale pour la psychopathologie. L’étude des jugements cliniques consiste alors à analyser les concepts en s’installant dans les circonstances cliniques de leurs usages.

Ainsi, la situation de « présentation de malades », qui accompagne les manuels de psychiatrie depuis Charcot, réactualisée par la psychanalyse, est un bon analyseur de ce passage d’une connaissance abstraite à une reconnaissance concrète, comme de l’évolution du concept de psychose et de sa connaissance clinique. Dans cette perspective, l’objectif du papier est de montrer comment la psychanalyse transforme non seulement les cadres psychiatriques de l’expérience clinique en s’éprouvant publiquement, mais également l’apprentissage du concept clinique de psychose. À l’école de la folie, l’enjeu épistémique de l’appel à « l’expérience clinique » implique de déterminer si la folie peut se dire elle-même dans un discours que le clinicien tient sur elle. Mais si la folie peut se dire elle-même, en quoi le discours que le clinicien tient sur elle est-il encore nécessaire ?

 

 



Citer ce billet
Pierre Fasula (2022, 21 mars). Prochaine séance du séminaire Philosophie & psychanalyse: Samuel Lézé (9 avril 2022). EXeCO. Consulté le 5 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/onel

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search