C. Chauviré (dir.), Lire le “Tractatus Logico-Philosophicus” de Wittgenstein (Paris, Vrin, collection “Études et commentaires”, 2009)

 

Depuis près de quatre-vingt-dix ans le Tractatus continue, avec sa réputation de texte cryptique, à défier les philosophes, suscitant toujours de nouvelles lectures. À force de commentaires, il a peut-être perdu en mystère mais gagné en clarté : beaucoup de questions sont à présent mises à plat, contextualisées, mieux comprises. Nous avons cherché à faire le point sur certaines questions-clés sans essayer de trancher entre les grandes interprétations qui ont ponctué l’histoire de l’exégèse duTraité, depuis la lecture en termes d’« idéalisme linguistique » des années 1950 jusqu’à la lecture plus récente – et plus vivante – en termes d’« esprit réaliste » de Cora Diamond. Mieux élucidé, voire démystifié, le Tractatus nous fait, encore et toujours, en revenir au texte, à sa lettre, et à son esprit car, en un sens, le texte, dans sa brièveté, en dit toujours plus, même si parfois on peut avoir l’impression que tout a été dit.

Ont collaboré à ce volume : J. Bouveresse, S. Gandon, E. Halais, S. Laugier, É. Marrou, J.-Ph. Narboux, L. Raïd et L. Soutif.


Citer ce billet
Pierre Fasula (2012, 1 octobre). C. Chauviré (dir.), Lire le “Tractatus Logico-Philosophicus” de Wittgenstein (Paris, Vrin, collection “Études et commentaires”, 2009). EXeCO. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/omun

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search